Actualité & HistoireCarrousel MCFVColloquesEvénementsEvénements MCFVHistoire des citoyens d'origine vietnamienne en FranceIdentité & intégration

Compte rendu de la conférence sur le racisme anti-Asiatiques du 24 mai 2024

Vendredi 24 mai 2024, le MCFV a organisé une conférence-débat intitulée  » Face au racisme anti-Asiatiques, que peut la communauté vietnamienne ? « , en partenariat avec la médiathèque Jean-Pierre Melville (Paris 13e). La conférence, animée par la journaliste Linh Lan Dao, a fait salle comble avec plus de 100 participants présents. La forte affluence, notamment des derniers jours précédant la conférence, a nécessité une liste d’attente.

 

http://www.mrap-landes.org/Un-poster-contre-le-racisme

Thème et Contexte :

Le thème central de la conférence portait sur l’augmentation du racisme anti-Asiatiques en France, mis en lumière par la pandémie de Covid-19. Ce sujet a été abordé dans le documentaire « Je ne suis pas chinetoque » d’Émilie Tran Nguyen et Jessica Bagic, diffusé sur France 5 le 4 février 2024 :  https://www.france.tv/documentaires/documentaires-societe/5646213-je-ne-suis-pas-chinetoque-histoire-du-racisme-anti-asiatique.html#xtor=AL-85-%5Bpartage_video%5D. La communauté vietnamienne, touchée par ce racisme dirigé contre les Asiatiques du Sud-Est, commence à se mobiliser et à réfléchir à des solutions pour contribuer à la lutte anti-raciste.

Intervenant(e)s :

  • Julie Bao Ngoc Nguyen, pianiste, ingénieure agroalimentaire

  • Julien Le Hoangan, sociologue, rédacteur pour « Les Cahiers du Nem »

  • Dinh-Xuan Anh Tuan, professeur universitaire et chef de service à l’hôpital Cochin, connu notamment pour ses actions de sauvetage des Boat People en mer de Chine méridionale

  • Marine Bachelot Nguyen, autrice-metteuse en scène

  • Linh Lan Dao, animatrice de cette conférence, journaliste illustratrice pour France Télévisions

Pour plus d’informations sur les intervenants : https://www.mcfv.eu/conference-debat-que-peut-la-communaute-vietnamienne-pour-faire-face-au-racisme-anti-asiatiques-paris-13e/

Déroulement de la conférence :

La conférence a été marquée par des échanges entre les intervenants, chacun apportant des points de vue complémentaires et parfois divergents, avec des perspectives sociologiques, historiques, biologiques, et aussi du ressenti personnel.

La discussion a été suivie d’une session de questions-réponses d’environ une heure, permettant au public d’interagir directement avec les intervenants et d’enrichir le débat.

Suite à la conférence, la discussion s’est poursuivie autour d’un dîner ayant rassemblé les intervenants ainsi que plusieurs membres du MCFV.

Organisation et Logistique :

  • Messagerie dédiée : Une messagerie dédiée aux événements du MCFV a été mise en place pour permettre aux intéressés de poser leurs questions avant la conférence et de gérer la liste d’attente evenementsmcfv@gmail.com. Cette messagerie reste ouverte pour toute question, suggestion ou autre.
  • Diffusion : La conférence a été filmée et sera diffusée sur la chaîne YouTube du MCFV https://www.youtube.com/@associationmcfv6559, permettant ainsi une plus large diffusion des échanges.

En résumé :

Image France 3 Régions

Le racisme anti-Asiatiques, s’il est peu documenté, existe. Souvent peu dénoncé, il est parfois nié, voire rejeté.

Si distinguer le soi du non-soi est un mécanisme biologique naturel et important dans toutes les espèces vivantes, tout ce qui est étranger n’est pas forcément nocif : l’empathie et le microbiome montrent des aspects bénéfiques du non-soi. C’est dire la complexité entre protection et interaction positive avec l’extérieur.

Le racisme a une dimension éminemment sociale qui découle de l’histoire coloniale. C’est un système basé sur la division du travail, des biens, des services et des droits. C’est une notion qui englobe la stigmatisation (sous forme de stéréotypes), la discrimination, la ségrégation spatiale, l’exclusion. Le mythe de la minorité modèle enferme les Asiatiques dans des rôles mais il sert également de contre-exemple pour pointer du doigt d’autres communautés.

Parmi les voies à explorer pour lutter contre le racisme, il y a la rencontre de l’autre ; la connaissance de sa propre histoire (théâtre, littérature, etc.) ; la fierté de son identité, de ses origines.

Deux grandes tendances se dégagent des échanges et reflètent des positions complémentaires :

  • l’éducation, la prise de la parole, la tolérance et le besoin de représentation qui soulignent la nécessité d’une revendication identitaire ;

  • la nécessité d’articuler la question du racisme envers les Asiatiques avec les autres formes de discrimination ce qui suppose d’adopter une position politique plus affirmée.

Conclusion et Perspectives :

  • En 2020, pendant la pandémie de Covid, le MCFV a organisé une table ronde en visioconférence sur le racisme anti-Asiatiques, animée par Linh Lan Dao avec 13 intervenants : .

CP table-ronde _Dénonçons le racisme anti-asiatique en France_ MCFV – 8 novembre VF

Le MCFV avait alors mis en ligne le guide pratique de l’AJCF et du collectif Sécurité pour tous, pour porter plainte contre les récents ‘posts’ anti-Asiatiques, ainsi qu’un modèle de lettre de plainte et une notice explicative : https://www.facebook.com/mcfv.eu/posts/4009687342393356. Une traduction en vietnamien du modèle de lettre de plainte sera mise en ligne dès que possible.

Cette table ronde est accessible sur notre chaîne Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=79ZUsvxB9zQ&t=2200s

  • La rencontre du 24 mai 2024 est le second événement relatif au racisme anti-Asiatiques organisé par le MCFV, en partenariat avec la Médiathèque Jean-Pierre Melville. Il a rassemblé un grand nombre de personnes, tant d’origine asiatique que d’autre origine. À la suite de cette conférence, de nombreuses questions restent en suspens. Cependant, elle a permis de montrer que le racisme anti-Asiatiques, loin d’avoir disparu ou d’être atténué, persiste et reste minimisé, voire pire, décomplexé et banalisé par le public°. En posant, à nouveau, le problème à plat, dans le contexte social actuel, cela permet à chacun de réfléchir aux origines du problème et aux moyens pour mieux s’en défendre.

    ° Article du Nouvel Obs daté du 16/05/2024

  • En prolongement de la conférence sur le racisme anti-Asiatiques organisée par le MCFV, Julien Le Hoangan, sociologue, vous propose de remplir un bref questionnaire anonyme, en vue d’une enquête sur les personnes d’origine vietnamienne et le racisme, avant minuit le mercredi 31 juillet 2024. 

    Julien Le Hoangan est l’un des intervenants de la conférence-débat sur le racisme anti-Asiatiques organisée par le MCFV le 24 mai 2024 : https://www.mcfv.eu/conference-debat-que-peut-la-communaute-vietnamienne-pour-faire-face-au-racisme-anti-asiatiques-paris-13e/ 

    Vous êtes invités à y répondre au plus tard le mercredi 31 juillet 2024 avant minuit : Enquête Vietnamiens et Vietnamiennes et racisme (google.com)

    Pour plus d’informations sur ce questionnaire anonyme : Personnes d’origine vietnamienne : Questionnaire anonyme sur le racisme (mcfv.eu)

  • En continuité, samedi 9 novembre 2024, à 15h, le MCFV organise une visioconférence sur ʺ Le soi et le non soi dans le monde du vivant ʺ, animée par Dinh-Xuân Anh Tuân.

    Pour plus d’informations sur cette visioconférence: https://www.mcfv.eu/visioconference-09-11-24-%ca%ba-le-soi-et-le-non-soi-en-biologie-par-dinh-xuan-anh-tuan/

    Un lien d’accès à cette visioconférence vous sera communiqué, après inscription obligatoire et gratuite auprès du MCFV, via ce formulaire  https://forms.gle/RTEt5Krgq85Sx4YbA

  • Ensuite, le MCFV poursuivra sa réflexion et proposera d’autres conférences & rencontres pour aborder les différents aspects du racisme et pour essayer d’apporter des aides concrètes, notamment, dans un premier temps, dans la compréhension de ce phénomène.

    N’hésitez pas à nous écrire, à nous soumettre vos idées, vos questions et vos propositions à l’adresse evenementsmcfv@gmail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.