Du samedi 1er au samedi 15 juin (brunch de 11h à 13h30) (vernissage jeudi 6 juin 2019 de 19h à 22h), exposition ‘Entrez dans la danse : un peintre, un photographe, un performeur se saisissent de la danse !’ avec le photographe Duc Truong

Jeudi 6 juin 2019 de 19h à 22h environ, vernissage de l’exposition ‘Entrez dans la danse : un peintre, un photographe, un performeur se saisissent de la danse !’ .

Photographe d’origine vietnamienne, Duc Truong, sera présent au vernissage de cette exposition.

Exposition du samedi 1er juin au samedi 15 juin 2019.

Brunch le samedi 15 juin de 11h à 13h30.

Affiche de l’exposition :

Miguel dessine, peint sur tout support y compris le corps.

Duc Truong photographie depuis des années des danseurs et chorégraphes lors des éditions d’Entrez dans la danse, Fête de la danse.

François Genty est un acteur, danseur, performeur et il a « sévi » lui aussi en qualité de Butô Man dans le cadre de la Fête de la danse à plusieurs reprises.

Lieu :

Centre Paris Anim’Bercy – 51, rue François Truffaut – Paris 12e

Métro : Cour Saint-Emilion (ligne 14)

Vélib’ Station N° 12033, face 28 rue francois truffaut – Station N° 12110, 57 – Station N° 12031, 49 rue gabriel lame

Horaires 

Lundi 12h00/22h30 – sauf jours fériés. Fermé lundi 10 juin 2019 de la Pentecôte
Mardi 11h30/22H15
Mercredi 9h30/22h30
Jeudi 10h00/22H15
Vendredi 9h45/21h15
Samedi 9h/15h00

http://www.claje.asso.fr/bercy-infos-pratiques

Plus d’informations sur Duc Truong

Mon attrait pour la photographie de danse

https://1.bp.blogspot.com/-RiG7pn6Ty3s/Wx0CbassT_I/AAAAAAAAJ6w/ijwuHkkK5wwD1_y6DReUb2j1GsUwr3prwCLcBGAs/s320/Duc.jpg

« J’allais, il y a bien longtemps, voir des spectacles dans des salles comme au Théâtre de la Ville (Pina Bausch, Sankai Juku, Carolyn Carlson, Ea Sola …), mais généralement, on ne peut pas y photographier. Je peux dire que j’ai « découvert » la photographie de danse, grâce au festival (en plein air)  Entrez dans la danse, Fête de la danse en 2008 auquel j’assistais pour la première fois. J’avais apprécié (et je continue) le fait de pouvoir photographier librement les artistes, de pouvoir me déplacer à peu près librement, mais aussi, la participation active du public à certains moments. Parallèlement à cela, j’ai aussi commencé à prendre beaucoup de photos de spectacles culturels asiatiques en salle sur Paris. »

La photo de danse fige une image par nature mouvante. Ce qui m’intéresse ce n’est pas de figer obligatoirement le geste (techniquement ou esthétiquement) parfait du danseur, mais, de photographier le petit moment de relâchement ou d’immobilité relative du danseur en fin de course de son geste, une expression du corps ou du visage fugitive et non totalement contrôlée, et, par cela, créer une vraie émotion.

En intérieur, les lumières sont difficiles à gérer pour le photographe, sa place fixe, généralement assise réduit la liberté de champ visuel. Etre discret n’est pas simple excepté si on a un boitier totalement silencieux. Il y a quelques années, à cause du bruit numérique à hauts ISO, je ne photographiais qu’avec des objectifs très lumineux et sur des instants où le mouvement était à peu près figé. Les dernières générations d’appareils ont fait beaucoup de progrès et rendent la vie plus facile pour le photographe de spectacles vivants en salle de spectacle.

En extérieur, Il faut aussi apprendre à évoluer sans déranger le public et les interprètes quand on se déplace, savoir composer avec l’arrière-plan (que ce soit le public, un bout de mur en béton, des immeubles …), mais, il y a moins de contraintes techniques pour moi.

Je constate qu’il y a très peu de photographes vraiment spécialisés dans la  danse, ils couvrent essentiellement des compagnies plutôt reconnues se produisant dans des grandes salles… Pour moi, il est important de montrer également des compagnies moins connues professionnelles ou semi-pro voire amateurs qui se produisent dans des festivals en extérieur comme Entrez Dans La Danse, Fête de la danse et qui se réapproprient l’espace urbain de la ville ou un parc pour se produire. C’est aussi cela documenter la danse d’aujourd’hui et sa diversité pour la faire connaitre à un public qui n’irait peut être pas dans une grande salle pour en voir. Comme tendances, je vois de plus en plus d’anciens danseurs qui se mettent (avec succès) à la photo de danse, leur expérience et sensibilité de danseur facilitant grandement la prise de vue au « bon moment »  et je constate également la progression du format vidéo comme support de création et d’expression de la danse dans une forme un peu renouvelée par rapport à ce qui se faisait, il y a plusieurs années   :  voir par exemple sur https://vimeo.com/channels/lecorpsdelaville , www.alabriqueterie.com/fr/les-plateaux/web-tv-le-quotidien-des-plateaux.html , www.uneminutededanseparjour.com , www.allwecando.net  …, les vidéos sur www.numeridanse.tv  étant pour la plupart plus « classiques ».

Duc Truong

Photographe de spectacles vivants et de reportage

http://duct.crevado.com/

Des informations complémentaires seront ajoutées prochainement à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.