Renaud LE VAN KIM, cofondateur de BRUT, futur licorne aux USA

Ce média en ligne, qui mêle vidéos en direct et décryptages sur un ton décalé, séduit une génération qui s’informe de plus en plus sur les réseaux sociaux.

« L’équipe Trump passe un sale quart d’heure face à Bernie Sanders. »La vidéo a été visionnée 13 millions de fois sur Facebook. On y voit Bernie Sanders, visiblement excédé, poser des questions assassines à plusieurs membres de la nouvelle administration américaine. Le montage est rapide, les sous-titres colorés et le ton ironique.

Publiée en janvier, cette vidéo est emblématique de ce que produit Brut, un média en ligne présent uniquement sur les réseaux sociaux. Fondé en novembre 2016, il est sur le point de dépasser les 100 millions de vues depuis sa création. Et ce chiffre croît rapidement : en février, 29 millions de vidéos ont été regardées, soit deux millions de plus qu’en janvier.

« Beaucoup plus interactif que la télévision »

Ce nouveau média à destination des millennials a été cofondé par des vieux briscards des médias : Renaud Le Van Kim, Roger Coste et Guillaume Lacroix.

Un entrepreneur ambitieux

En 2016, Renaud Le Van Kim, 60 ans, cofonde Brut, un média en ligne 100 % vidéo et diffusé uniquement sur les réseaux sociaux.« De manière très arrogante, ce que j’espère, c’est que Facebook soit Brut-dépendant à terme », déclare-t-il au micro de RTL en mars 2017. Dix-huit mois plus tard, l’entreprise française, désormais installée aux Etats-Unis et en Inde, revendique 20 millions d’utilisateurs chaque jour. Et annonce qu’elle va se développer en Chine.

Article paru dans le journal Le Monde le 22 novembre 2018 .

Adolescent il souhaite devenir réalisateur de cinéma. Après le lycée de Sèvres (Hauts-de-Seine), il passe trois fois le concours de l’Idhec tout en faisant ses deux premières années de médecine (son père est obstétricien)1. Il rate sa licence de médecine mais rencontre sa future épouse en biologie à Jussieu. Il milite à l’UNEF et la LCR, donne des cours de sciences naturelles dans le privé et étudie à l’école Louis Lumière en cours du soir. Il est d’abord assistant opérateur, puis cadreur notamment dans des émissions musicales, avant de réaliser des émissions pour TF1 dès 1990.

En 1999, il a rejoint le groupe Canal+, via i-Télé puis pour le lancement de l’émission Le Grand Journal sur la chaîne principale du groupe avec Michel Denisot.

Il fut l’un des réalisateurs de Sacrée Soirée[réf. nécessaire].

Il a fondé et dirigé la société KM Production. À partir de 2004, Renaud Le Van Kim est également chargé auprès de Nicolas Sarkozy de l’organisation de certaines manifestations publiques telles que réunions politiques et retransmissions spéciales et interventions officielles pour l’Union pour un mouvement populaire puis pour le président de la Républiqueà partir de 20072. Il est conseiller spécial à TF1 auprès de Nonce Paolini à partir de mars 20083 et actionnaire de Society Magazine4 à partir de 2015.

Il se voit retirer ses productions sur Canal+ par Vincent Bolloré à l’été 20155. L’année suivante, il fonde ensuite avec Luc Besson et Roger Coste une société de production, Together Studio. Il produit également des émissions sur France 56.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.