EXPOSITION « Double Je » (peintures, encres et paravents) par Philippe FRANCHINI : mercredi & samedi, du 16 avril au 14 mai 2016 à la Galerie Impressions – Paris 3e (vernissage 15 avril)

Ecrivain, historien, peintre, Philippe Franchini est né d’un père corse et d’une mère vietnamienne. Il a vécu son enfance et son adolescence à Saigon (Sud Viêt Nam). Au cours des années 1950, il expose à la galerie Pierre Domec et dans plusieurs grands salons, entre autres Art Sacré, Jeune Peinture, Automne, Biennale de Paris (« Jeunes du Réalisme non-figuratif »). De retour à Saigon en 1965, il s’initie à la calligraphie chinoise, espace d’expression intimement mêlé à ses racines asiatiques, et expose au Viêt Nam, à Hongkong, aux Etats-Unis une œuvre (peinture et sculpture métallique) fortement marquée par la guerre. Après avoir quitté le Viêt Nam en 1975, il s’engage dans une œuvre écrite (Histoire et romans) tout en continuant de peindre. Il expose à la Galerie Bellint et à la Maison de la Chine. L’exposition « Double Je » permet de retracer son cheminement vers une expression  puisant à sa double racine culturelle.

« Franchini, c’est l’Europe et l’Asie, ou plus exactement  la Corse et la Chine : surprenant cocktail ! Multiple splendeur ! La peinture de Franchini ce n’est ni de la peinture chinoise, ni de la peinture occidentale. Elle n’est exotique ni pour les Chinois, ni pour nous. Elle est puissante, elle convainc, elle convertit. Elle est pleine de tendresse et de violence. Elle est sombre et désespérée, elle est tragique comme notre terre déchirée (…) »

Pierre Schoendoerffer, 1972.

**********************************************************

Galerie – librairie Impressions (17 rue Meslay – Paris 3e, métro Temple ou République).

Informations tél. : 01 42 76 00 26

Ouverture : mercredi de 18h à 21h et samedi de 14h à 20h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *