La Chose, créé par Eric TONG CUONG, classée parmi les agences de pub les plus créatives en 2019


La Chose est née en 2006 de la volonté d’épouser les nouvelles formes de la création. «Ce que vivait la musique devait se produire pour l’image et donc dans notre métier», explique Éric Tong Cuong qui cherchait en 2006 un nouvel élan après avoir cofondé dix ans plus tôt l’agence BETC (Havas) avec Rémi Babinet et Mercedes Erra, puis le label de musique Naïve avec Patrick Zelnik. Son passage à la tête d’EMI n’était qu’un mauvais souvenir. Et son retour aux sources, à la présidence de Young & Rubicam France, un traumatisme. «Je ne voulais plus passer mon temps à rendre des comptes à un actionnaire basé à New York et servir un système qui finit par oublier les clients», explique-t-il. Avec Pascal Grégoire, qui lâche alors la présidence de CLM BBDO, ils voulaient «régénérer leur métier». À neuf ans, La Chose va enfin pouvoir souffler.

Plus de 10 ans que la chose réinvente le modèle de l’agence de publicité, à l’ère du digital. Un endroit organique, vivant, créatif, qui se (re)définit et se (re)dessine à chaque instant. 

Indéfinissable, elle positionne, repositionne, lance, relance. Elle rend visible, elle organise, elle simplifie, elle accompagne ses clients dans la construction de leurs écosystèmes de marques, en cohérence, sur tous leurs points de contact. 

La chose n’a pas de modèle rigide ou d’idées préconçues : elle s’adapte, en se rapprochant quand cela est nécéssaire des partenaires les plus pertinents pour répondre efficacement aux besoins des groupes, des entreprises et des marques qui lui accordent leur confiance. 

Aujourd’hui, la chose emploie 120 chosiennes et chosiens,  avec une ambition désormais : devenir le premier groupe de communication indépendant français.

Son Parcours

Après son bac (1979) et un an de prépa à Hoche, Eric a intégré HEC. C’est sur le campus de Jouy-en-Josas qu’il a pu profiter d’enseignements culturels, notamment sur l’art moderne. Dès lors est née chez lui l’envie de travailler dans la pub et la musique. Il est devenu assez vite Directeur Général de l’agence BDDP, est passé chez Roux Seguela, a créé le label Naïve, puis est devenu le patron de EMI Musique pour la France. En 2006, avec Stéphane Richard (son camarade de prépa et d’HEC devenu PDG d’Orange), convaincu que la révolution numérique et Internet étaient en train de transformer complètement les métiers de la publicité et de la musique, il crée son agence «  La chose ».

Sa femme est l’écrivain Valérie Tong Cuong

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.