Vietnam-France: de la colonisation à la réconciliation.

By | septembre 24, 2014

Organisée par la Cie TRAFIC D’ARTS II,

sous la direction d’ Henriette Nhung Pertus, en hommage à sa mère Lê Thi Nhung, en collaboration avec Alain Guillemin.

Du 25 octobre au 22 novembre 2014 à la Cité du Livre et à laBilbiothèque Méjanes Aix-en-Provence.

Fly ext V3

Fly int V2

 Ce projet a pour but de permettre la connaissance et la rencontre de la culture vietnamienne. 

-Vous en connaissez beaucoup, de pays qui ont su se libérer magistralement d’un grand empire colonial et mettre en échec la plus grande puissante militaire du monde, qui ont su résister aux excès d’influence du monde d’un énorme voisin le pays le plus peuplé du monde?

Et si on regardait combien de savants, d’artistes, de grands talents vietnamiens, au Vietnam et par le monde jouent un rôle majeur pour le devenir de la planète? Surtout que la population vietnamienne n’est pas gigantesque…

Cette manifestation, exceptionnelle, a pour but de mettre en évidence ladynamique des rapports culturels entre la France et le Vietnam, de la période coloniale à nos jours.  Ces rapports culturels sont  largement tributaires  du  fait  colonial  et  des  conséquences  économiques,  politiques  et sociales qui en découlent.

Mais le Vietnam est désormais entré profondément  dans l’orbite de la mondialisation  et subit  les effets que cette  dernière  entraîne  : généralisation  de l’économie  de marché, désenclavement  du pays. Au Vietnam comme dans les sociétés  d’Afrique,  d’Amérique latine et d’Asie où elle exerce ses effets, la mondialisation n’entraîne ni une désagrégation des  identités  collectives,  ni leur  homogénéisation  par  la  culture occidentale,  mais  une réappropriation identitaire des traditions comme de la modernité.

Cette manifestation vise à sortir de l’exotisme touristique  parfois nimbé de nostalgie coloniale, pour aller  à la rencontre de la modernité contemporaine du Vietnam et des vietnamiens vivants en  France.

 Arrêtons de penser que le Vietnam, c’est les nems et les rouleaux de printemps (et pourtant c’est bon!) et rencontrons le vrai Vietnam et ses artistes.

 

Nous abordons ce sujet dans une perspective artistique et ludique qu’il s’agisse de littérature, de musique, d’art plastique ou de cinéma, loin de l’esprit du colloque universitaire. Pour ce faire nous mêlerons,  projections  de films,   entretiens  avec des artistes  ou des écrivains, lectures,   etexpositions.  Des   tables-rondes  seront aussi organisées avec la participation de spécialistes du Vietnam pour replacer dans leurs  ces événements  et favoriser les échanges avec le public.

Il s’agit à la fois de faire connaître à un public français, les richesses de la culture vietnamienne  et les productions  artistiques  des membres  de la communauté  d’origine vietnamienne installée en France.

http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/vietnam-france-de-la-colonisation-a-la-reconciliation?utm_source=critsend&utm_medium=email&utm_campaign=

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *