Les 14 et 15 juin 2018, colloque international « Héritages & actualités de la socio-histoire », avec conférence de Liêm-Khê Luguern, historienne d’origine vietnamienne, sur « Dé-construire / re-construire la catégorie de ‘travailleur indochinois’ avec la socio-histoire » le jeudi 14 juin de 14h à 17h (accès gratuit) à l’EHESS (Paris 6e)

L’EHESS propose du 14 au 15 juin un colloque international autour des travaux de Gérard Noiriel intitulé « Héritages et actualités de la socio-histoire ».

L’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS) de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) propose, lors d’un colloque international de 2 jours, de faire un état des lieux de la recherche en socio-histoire à travers, notamment, les travaux de l’historien Gérard Noiriel. Le colloque se construit autour de quatre séances :

– Séance 1 : jeudi 14 juin 2018, de 10h à 12h30

De l’histoire sociale à la socio-histoire de la nationalisation des mondes ouvriers

Présidence de séance : Philippe Rygiel, (Professeur à l’École Normale supérieure de Lyon, LAHRHA.)

– Séance 2 : jeudi 14 juin 2018, de 14h à 17h

La socio-histoire des États, des processus d’identification et la nationalisation des sociétés

Présidence de séance : Nancy Green (Directrice d’études EHESS- CRH)

L’œuvre de Gérard Noiriel peut aussi se lire comme une importante contribution à l’histoire de l’Etat, de l’administration et des catégories juridiques. Dans une démarche socio-historique, l’objectivation du phénomène migratoire est rendue possible par l’enracinement d’une bureaucratie, le développement de corps de fonctionnaires spécialisés assurant – par leur travail quotidien – l’affirmation d’une coupure entre nationaux et étrangers. A travers une série d’ouvrages devenus classiques comme Le Creuset français, Etat, nation, immigration, La Tyrannie du national et Immigration, antisémitisme et racisme), Gérard Noiriel a ainsi ouvert pour toute une génération de jeunes chercheurs un programme de recherches fécond articulant la sociologie de l’Etat et avec les processus d’identification à distance des individus sur la base des catégories administratives.

Liêm-Khê Luguern, (IRIS), « Dé-construire / re-construire la catégorie de ‘travailleur indochinois’ avec la socio- histoire ».

Conférence de Liêm-Khê Luguern, historienne d’origine vietnamienne.

– Séance 3 : vendredi 15 juin 2018, de 9h à 12h

Historiographies et interdisciplinarité : la sociohistoire comme réaffirmation d’une histoire-problème et d’un programme unifié de sciences sociales

Présidence de séance : Michel Offerlé (Professeur ENS – CMH)

– Séance 4 : vendredi 15 juin 2018, de 14h à 17h

L’intellectuel dans la Cité

Présidence de séance : Nicolas Offenstadt (Mcf HDR – Université Paris I)

*******************

Lieu du colloque :

École des hautes études en sciences sociales (EHESS) – Amphithéâtre Furet – 105, boulevard Raspail 75006 Paris.

Métros Notre-Dame des Champs ou Rennes (ligne 12) / Saint Placide (ligne 4)

Accès libre.

Pour plus d’informations sur le colloque :

http://www.generiques.org/colloque-heritages-et-actualites-de-la-socio-histoire/

http://iris.ehess.fr/index.php?4011

Programme : http://iris.ehess.fr/docannexe/file/4012/programme_colloque_noiriel_juin_2018.pdf

Pour plus d’informations sur Liêm-Khê Luguern :

https://2017.lhistoireavenir.eu/invite/69/

http://www.mcfv.eu/histoire-des-migrants-entre-memoires-et-archives-table-r

http://www.mcfv.eu/these-de-doctorat-sur-les-cong-binh-1962014/

 

Une pensée sur “Les 14 et 15 juin 2018, colloque international « Héritages & actualités de la socio-histoire », avec conférence de Liêm-Khê Luguern, historienne d’origine vietnamienne, sur « Dé-construire / re-construire la catégorie de ‘travailleur indochinois’ avec la socio-histoire » le jeudi 14 juin de 14h à 17h (accès gratuit) à l’EHESS (Paris 6e)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.