Hommage aux Castrats : Airs pour Farinelli chantés par Nguyen Duy Thong, contre-ténor, Eglise Saint-Julien le Pauvre, Paris, du 5 janvier au 11 mars 2017

Œuvres de Vivaldi, Haendel, Gluck, Tosti…
Dans l’intimité de la plus vieille église de Paris une promenade musicale hors du commun.

Né à Toulouse, Nguyen Duy-Thông a fait ses humanités à la Sorbonne tout en étudiant le chant avec la soprano Liliane Mazeron avant de se perfectionner avec les cantatrices Regina Renik, Sena Jurinac, et Jill Feldman.
Ayant étudié le style baroque avec le claveciniste Yannick le Gaillard et le chef d’orchestre William Christie, c’est dans le répertoire de la musique ancienne particulièrement adapté à son registre, qu’il fait ses premiers pas de chanteur soliste : Orfeo de Monteverdi, Ode Come ye sons of Art de Henry Purcell, cantate Actus tragicus(BWV)106 de JSBach etc..
Il travaille sous la direction de Jean-Claude Malgloire, Marc Minkowski, Patrick Bismuth et aborde sur cène Secrecy et Mopsa dans Fairy Queen de Purcell et dernièrement Orphée dans Orfeo ed Euridice de Gluck.
Par ailleurs, sa curiosité et sa technique le poussent vers des répertoires rarement associés à ce type de voix :c’est ainsi qu’il interprète le rôle de Zephyrus dans Appolo et Hyacinthus de Mozartet même ceux de la tasse chinoise et de l’écureuil dans l’Enfant et les Sortilèges de Ravel.
En récital, sa connaissance de la langue et de la culture allemande lui permet de chanter le lied de Mozart à Schubert, Wolf et Liszt. Pour ce qui est de l’Italie, le répertoire belcantiste (Rossini, Donizetti, Bellini) lui est également très cher.
Les recherches qu’il a entreprises sur le répertoire et l’art des castrats l’ont conduit à créer un spectacle intitulé de Farinelli à Moreschi.donné pendant toute la saison 1997-1998 au Théâtre du Tambour Royal à Paris.
Ouvert à la musique de son temps il a interprété Sequenza de Luciano Berio, Danae de François-Bernard Mâche. Les compositrices Florentine Mulsant, Denise Ferrand-Teulet et Walky Karveno ont écrit des mélodies pour lui.
Il a accepté à la demande de metteurs en scène de se produire au théâtre (Festival d’Avignon, 1998, Maison de la Poésie, novembre 2002) et au cinéma (Beau Travail de Claire Denis).
      http://musiquesenvauxdyonne.free.fr/PuMusiciens/MU_Nguyen.htm

Eglise Saint Julien le Pauvre, 79 rue Galande (ou: 1 rue Saint-Julien le Pauvre), 75005 Paris

Entrée: 13 €

Du 05/01/2017 au 11/03/2017
Lundi, mardi et jeudi à 20h, samedi à 19h

Billet sur http://www.billetreduc.com/spectacle-nguyen-duy-thong.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *